Communauté de communes du Pays Clayettois
French English German Dutch Italian Spanish

Agenda

27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Newsletter

Pour recevoir les actualités du Pays Clayettois, entrez votre adresse e-mail

Accès rapide

La Clayette

Faites une halte touristique !

Hébergement - restauration :
Nous avons 1 hôtel-restaurant, plusieurs meublés, un camping avec bungalows, et plusieurs restaurants...Consultez la liste !
A découvrir :
Son chateau pittoresque ainsi que son lac, l'aire de loisirs, la chocolaterie, la chapelle Ste Avoye...

Infos MAIRIE

Nom des habitants : les Clayettois et les Clayettoises
Nombre d'habitants
: 1899
Superficie de la commune : 312 ha

Maire : Daniel LAROCHE
Adjoints :
Conseillers municipaux :
Conseillers communautaires : Daniel LAROCHE, Marion GODARD PERRIN, Grégory VAIZAND, Sylviane LIARD, Guy PREVOST

Tél : 03 85 28 02 98
Fax : 03 85 26 83 95
e-mail : mairie.laclayette,wanadoo,fr
Site internet : www.mairie-laclayette.fr

Horaires d'ouverture du secrétariat de mairie :
du lundi au vendredi : 8h00-12h00/ 13h00-17h30 (17h00 le vendredi)
Permanences Elus :
sur rendez-vous

Historique

Le nom de La Clayette apparaît en 1307 dans un acte par lequel Jean de Lespinasse reconnaissait tenir un fief du roi de France "le grand étang dit de la claète avec le moulin attenant". Il faut peut-être chercher l'origine de ce nom dans le "claie" qui sert à désigner la grille disposée au niveau du déversoir d'un étang.


En 1638, Philibert de Lespinasse, successeur de Jean, était détenteur du fief avec une maison forte. Dans un but de sécurité, alors que la France avait été parcourue par des bandes de routiers et autres brigands, le roi de Charles V fit remettre en état les forteresses.


C'est en 1380, dernière année du règne de Charles V, que se sotie la construction du château "le château qui n'était qu'une maison basse fut rebâti tout à neuf. Le sieur Lespinasse fait construire le donjon muni de quatre grosses tours rondes et deux corps de logis, entre deux, avec la chaussée de l'étang. Tout lequel bâtiment fut fait en un an, depuis une fête de la Toussaint jusqu'à l'autre. Tel bâtiment mesmement la chaussée despleut au sieur de la Bazolle. Pour donc saouler son despit, il lâchait l'eau de son étang (également alimenté par l'eau de la Genette plus en amont) et par la ravine de l'impétusité d'icelle, ruinait le nouveau étang de La Clayette. Après un long procès, le Sire de la Bazolle fut condamné à laisser achever les travaux.


En 1420, la seigneurie de La Clayette échut à Louis de Chantemerle, petit-fils de Philibert de Lespinasse. Fidèle vassal du duc de Bourgogne, Louis de Chantemerle devait faire une brillante carrière qu'il terminera comme bailli de Mâcon. Il obtient du duc, la création des foires de La Clayette (1437), puis celle des marchés (1450). En 1451, il reçut de l'évêques de Mâcon, l'autorisation de construire la chapelle Sainte-Avoye, situé Rue Lamartine.Louis de Chantemerle est considéré comme le véritable fondateur de la ville. Pendant les guerres de religion, Antoine de Chantemerle, seigneur de La Clayette fut évincé de la seigneurie par son frère Marc qui avait embrassé la cause calviniste. En 1632, Alice de Chantemerle dernière descendante de cette famille fonda par testament le couvent des Minimes, dont les bâtiments abritent maintenant la mairie.


La seigneurerie de la Clayette fut acquise en 1722 par Bernard De Noblet. En 1795, le château fut réquisitionné pour les besoins de la guerre.


Au XVIIIe siècle, de nouveaux bâtiments furent ajoutés au donjon médiéval. Il reçut au XIXe siècle, une façade renaissance construite sur les données de Viollet le Duc.


Vie économique

La Clayette a longtemps été un gros bourg étonnant par son activité commerciale (près de 100 commerçants regroupés en association dynamique organisant chaque année des actions promotionnelles). En parallèle trois grandes surfaces se sont développées.


Siège depuis le milieu du siècle dernier de la société Potain, leader mondial de la grue à Tour, elle a subi de plein fouet ces dernières années la crise avec le départ de cette activité industrielle fleuron du Charolais-Brionnais.


De nombreuses PME-PMI du canton ont relevé le défi de l'activité économique, et les sites industriels concernés revivent progressivement avec des activités mécaniques, ou liées au domaine du bâtiment, de la construction de la voierie et de l'agroalimentaire.


Deux hôtels restaurants et de multiples restaurants avec terrasses vous permettront d'en faire une ville étape pour un repas ou une nuit.

La détente au coeur de la commune

Petite ville coquette et fleurie (trois fleurs), La Clayette offre aux visiteurs une diversité étonnante de commerces, un cadre idéal pour se détendre mais aussi un point de départ pour rayonner sur le Charolais, le Brionnais, le Beaujolais, le Mâconnais, le Clunysois ou la vallée de Loire.
Les amoureux de vieilles pierres, d'histoire seront sensibles au charme du château privé du XIVe siècle remanié au XVIIe et XIXe ceinturé par un plan d'eau de 32 hectares, à l'espace Sainte Avoye de style gothique, ainsi qu'aux quelques souvenirs lamartiniens (cf. parcours découverte disponible à l'office de Tourisme).


La Clayette vous accueille avec son camping bien situé face au lac et sa promenade où il fait bon flâner jusqu'à l'aire de loisirs. Le mini-golf, le parcours de santé, la piscine, mais aussi le coin pique-nique comblent le promeneur.


Sa saison d'été bien animée vous propose entre autres les spectacles du groupe Chantemerle, les deux réunions de courses (PMU) à l'hippodrome et le concours hippique national. Une halte gourmande s'impose à la Chocolaterie ainsi qu'au Centre du Goût (à coté de l'office du Tourisme) pour découvrir les produits du terroir.


La Clayette, ville aux multiples facettes saura vous transmettre lors d'une visite, cette quiétude qui la caractérise ; c'est un lieu de villégiature pour un bon nombre de citadins à la recherche de calme et de détente, et son château confère de la sérénité à l'ensemble de la ville.


La Clayette vous propose tout au long de l'été des animations :
- feux d'artifices du 14 juillet et 15 août
- festival d'Art contemporain "Arts en fête"
- soirée "Jeudis en fête" sur 4 jeudis de juillet et août
- festival "Saint Rock" de rock en campagne

En automne a lieu la manifestation culturelle des contes en automne. De Pâques à Toussaint l'espace culturel Sainte Avoye vous accueillera pour expositions et soirées musicales.

Du projet à la réalisation

La commune de La Clayette s'est lancée ces dernières années dans la rénovation du réseau d'assainissement vieillissant qui nécessite une refonte complète.


Deux autres grands projets sont en cours :


- La construction d'une maternelle neuve adossée à une nouvelle bibliothèque.


- La rénovation de l'urbanisme du centre ville, dans le but de relier activement l'axe central commerçant et le pourtour touristique du château.